Au Cameroun,le gouvernement lance une campagne de prévention des fléaux sociaux en milieu scolaire et périscolaire

Le Ministre des affaires sociales  Pauline Irène Nguéné explique que l’objectif général de cette campagne lancée le 17 janvier 2018 à Yaoundé,  est de mobiliser la communauté nationale, spécifiquement la communauté éducative autour de la lutte contre les fléaux sociaux émergents afin de garantir aux enfants la pleine jouissance de leurs droits  fondamentaux, leur bien-être et leur développement…

De manière spécifique, il sera question tout au long de cette campagne de sensibiliser la population en général et particulièrement les enfants en milieu scolaire et périscolaire sur le danger que représente la prolifération de certains fléaux sociaux  au rang desquels l’usage incontrôlé des réseaux sociaux, la consommation de la drogue et des autres stupéfiants, le trafic des organes humains et les crimes rituels. Il et question d’informer la communauté nationale sur le phénomène de traite et du trafic des personnes notamment  en ce qui con cerne les circuits et foyers de recrutement et d’exploitation, leurs formes, leurs causes et leurs conséquence sur le développement du pays.

Pauline Irène Nguene, Ministre des Affaires Sociales a lancé la campagne au nom du gouvernement.

Le Ministre des affaires Sociales dont le département ministériel organise cette campagne en collaboration avec le ministère des enseignements secondaires, a déclaré qu’il est aussi question de « susciter l’implication et la participation de tous les acteurs locaux, à la prévention des fléaux sociaux à travers la mise en œuvre d’une synergie d’actions sous la houlette des autorités administratives ». Pauline Irène Nguéné ajoute qu’il est important de « rappeler aux parents leurs responsabilités vis-à-vis de leurs enfants en matière d’éducation sociale et de vulgariser l’arsenal juridique existant en matière de lutte contre la traite et le trafic des personnes, et des autres fléaux sociaux ».

Des enfants issus de 14 établissements scolaires sont concernés par cette campagne dans le département du Mfoundi. C’est la quatrième étape de cette campagne nationale après le Littoral, l’Adamaoua et l’Extrême-Nord.

avec yaoundeinfo.com

Leave A Reply

Afriquepremiere.info Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976 email...