Guinée Equatoriale : Nouvelle synergie entre l’opposition et le gouvernement

Photo de famille à l’issue du 6è Dialogue National. Autour du Président de la République Obiang Nguema, tous les acteurs politiques du pays. La nouvelle synergie en marche

Un gouvernement d’Union Nationale est attendu. Au lendemain du Dialogue National voulu par le Président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo et qui a rassemblé toute la classe politique du pays. Des accords ont été conclus entre l’opposition et le pouvoir. Les deux parties s’engagent d’ailleurs à contribuer à l’émergence du pays et à bâtir une paix durable en Guinée Equatoriale.

« Le gouvernement et les partis de l’opposition, les fils de la Guinée Equatoriale ont décidé de s’assoir pour discuter de toutes questions relatives au développement du pays aux plans économique, social et culturel sans haine, sans guerre. Le Président de la République est sur cette voie puisque nous sommes à la 6è table ronde pour voir ce qui ne va pas dans le pays au lieu de faire la guerre, au lieu de faire une opposition armée, une opposition qui veut détruire au lieu de construire ». Ces propos du Premier Ministre  Francisco Pascual Eyegue Obama Asue, Modérateur du Dialogue National organisé du 16 au 23 juillet 2018 au Centre des Conférences de  Sipopo à une quinzaine de Km de Malabo, montrent à suffisance la volonté du président Obiang Nguema de diriger le pays avec les contributions de tous ses fils et filles. D’ailleurs, dans l’actuel gouvernement l’on retrouve les partis de l’opposition, et toutes les ethnies du pays y sont représentées. « Le petit gâteau qu’est la Guinée Equatoriale, il faut bien le partager, aime rappeler le président et c’est ce que nous faisons. Nous n’avons pas de problèmes de minorité ou un problème de majorité  » a déclaré le Premier Ministre équato-guinéen. « Notre message durant toutes les discussions était de faire voir à tous les participants, en tant que modérateur, que le père de l’indépendance avait ouvert un chemin, malheureusement ce chemin a été détruit, coupé pendant 11ans. Il fallait attendre la date du 3 août 1979 pour trouver un ingénieur  qui allait ouvrir  de nouveau  ce chemin. Il nous appartient aujourd’hui chacun avec un balai en main  de balayer un chemin propre pour les fils de la Guinée équatoriale » a-t-il expliqué avant d’ajouter que dans ce pays « Le Dialogue est en marche. Il ya une concertation permanente entre ceux qui ont des idées et les autres ».

Il était donc question pour l’opposition et le gouvernement de trouver une position commune qui peut aider les enfants du pays afin d’éviter ce qui se passe dans d’autres nations à savoir la Guerre qui ne rend service à personne. Pour le Président Obiang Nguema Mbasogo « il faut que le Dialogue continue et que chaque partie respecte les engagements signés ».

Le Président Obiang Nguema à la clôture de cette importante concertation, a invité ses compatriotes à préserver  la paix et à plus de solidarité. Il les a également invités à la réconciliation et à la tolérance. Le Chef  de l’Etat a par ailleurs demandé à ses compatriotes d’éviter le sensationnel et la diffamation orchestrée par les détracteurs de la Guinée Equatoriale. Il faut construire la paix et consolider la démocratie par un dialogue sincère et franc. La formation d’un gouvernement d’union nationale est d’ailleurs très attendue par l’opposition.

Ericien Pascal Nguiamba

 

Leave A Reply

Afriquepremiere.info Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976 email...