Médias : Le Réseau des Journalistes camerounais sur la décentralisation et une Ecole de Hautes Etudes signent une convention

Blaise Testelin Nana(à gauche) et Henri Séverin Assembe. Accord parfait.

Cette convention a été signée le 14 novembre 2017 à Yaoundé au cours de la première conférence des Instituts et Programmes de Formations  organisée sous le thème « Collectivités Territoriales Décentralisées, acteurs de la nouvelle croissance économique ». Enjeux et objectifs de cette convention.

« Il s’agit de nous mettre ensemble pour accompagner de manière plus puissante et plus agissante les stratégies nationales de communication et de renforcement des capacités qui à deux combinées pourraient apporter une accélération dans le mouvement de formation de la personne camerounaise à son appropriation à la vaste décentralisation qui est engagée depuis plusieurs années et qui est entrain de prendre un tournant décisif pour le développement de notre pays » a déclaré Henri Severin Assemble le Directeur de L’Ecole de Hautes Etudes sur la gouvernance territoriale et Décentralisation.

Pour lui  y a un ensemble de difficultés, d’écart, d’insuffisance  en terme d’appropriation de la décentralisation  de la gouvernance territoriale et du développement locale au Cameroun. D’où le regroupent des institutions et programmes de formation  « pour que nous puissions discuter ensemble et trouver des voies et moyens les meilleurs qui pourraient apporter une solution significative à l’action engagée par l’Etat, apporter une valeur ajoutée à ce qui est fait aujourd’hui » explique Henri Séverin Assemble. Ce qui a d’ailleurs justifié la présence du Professeur Francis QUEROL, Doyen de la Faculté d’Administration et de Communication de l’Université de Toulouse-capitole, qui a animé la conférence aux côtés des représentants de quelques départements ministériels du Cameroun.

Moment de Signature de la convention

Pour le Président du Réseau des Journalistes camerounais sur la Décentralisation(RJCD), Blaise Testelin Nana, « Se mettre ensemble pour cheminer vers un même objectif c’est renforcer les capacités en la matière, et augmenter les chances d’atteindre lesdits objectif. Partant de ce principe, nous avons cette fois été attiré par le contenu du cadre général de cette collaboration et nous pensons que ce contenu spécifique correspond à la mission qui est la notre au-delà de traiter l’information sur la décentralisation, au-delà de renforcer nos capacités à travers le Réseau des Journalistes camerounais  sur la décentralisation , en matière de connaissances du cadre institutionnel et juridique, du mode opératoire, il me semble que le principal enjeu d’un tel regroupement de journalistes c’est de pouvoir renforcer également ou améliorer la perception du grand public sur cette reforme de l’Etat ». Ce journaliste en service à la Radio télévision nationale du Cameroun ajoute que « lorsque nous sommes appelés par les acteurs du secteur de l’éducation, de la formation et de la création d’expertises en la matière, il me semble que nous conjuguons là en réalité le même type d’effort dans le sens de l’éducation des masses ».

Le Réseau des Journalistes Camerounais de la Décentralisation (RJCD) est un regroupement des journalistes des médias publics et privés, dont l’objectif principal est l’accompagnement du processus de décentralisation à travers la diffusion d’une bonne information sur le sujet. Le RJCD a pris sa source à Kribi en mai 2010, à l’occasion d’un séminaire de renforcement des capacités des journalistes sur la décentralisation. Une initiative du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation.

Ericien Pascal Nguiamba

 

Leave A Reply

Afriquepremiere.info Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976 email...