Présidentielle de 2018 en RD Congo : Les engagements d’Alain Daniel Shekomba une fois au pouvoir

Alain Daniel Shekomba, candidat indépendant à la présidentielle du 23 décembre 2018 en RD Congo.

Candidat indépendant à l’élection présidentielle prévue le 23 décembre 2018 avec le mouvement « Mission Nouvelle »,  Alain Daniel  Shekomba a dévoilé son « Acte d’engagement » à la presse internationale le 21 avril 2018. Ce qu’il promet au peuple Congolais une fois élu Président de la République.

12 points majeurs résument l’acte d’engagement d’Alain Daniel Shekomba, l’homme qui veut changer les conditions de vie du peuple Congolais. S’il est élu Président de la République Démocratique du Congo(RDC), au lendemain de la présidentielle du 23 décembre 2018, il s’engage, devant DIEU et le peuple Congolais, à assurer le respect intégral de la Constitution. Alain Daniel Shekomba, que l’on qualifie déjà de Patrice Lumumba, a déclaré à la presse internationale qu’il procédera à l’audit général de l’Etat et à la mise en place de la tension salariale de 1 à 10 entre le dernier agent de l’Etat (Huissier de justice) et le Président de la République. Avec en prime le versement régulier des frais de fonctionnement et d’investissement  au prorata des recettes publiques réalisées à tous les services de l’Etat.

Le Futur Président de la RD Congo parle aussi de la mise en application du principe de retenue à la source de 40% des recettes publiques à caractère national allouées aux provinces et la comparution  devant la justice de tous les criminels économiques et des guerres. Il compte aussi installer la cours constitutionnelle, la cour de cassation et le Conseil d’Etat. Une fois au pouvoir, Alain Daniel Shekomba compte supprimer le Ministère en charge des médias au seul maintien du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication. Dans le cadre des innovations, cet homme qui veut diriger la RD Congo,  annonce la création du Fonds Spécial pour la Réparation et Réconciliation(FSRR), le Recensement permanent et identification générale de toute la population Congolaise. La construction d’un mur sur certaines frontières de la RDC pourrait être envisagée… Alain Daniel Shekomba compte aussi garantir la redistribution équitable des richesses nationales, et s’engage à assurer la construction de la prospérité et la dignité de chaque congolais. Il annonce en outre la garantie de l’intégrité territoriale.

Pour ce qui est du sort qu’il réserve au Président  Joseph Kabila,  Alain Daniel Shekomba affirme que l’actuel Chef de l’Etat pourra être fait Sénateur. En tant qu’ancien Président comme l’indique la Constitution. Mais Joseph Kabila sera libre de trouver un pays de résidence qui lui plaira explique Alain Daniel Shekomba qui justifie ses chances de remporter la prochaine Présidentielle par le fait qu’il appartient « à la catégorie des congolais ordinaires ». Le Leader du mouvement « Mission Nouvelle » qui estime que « tous les indicateurs sont aujourd’hui au rouge » en RD Congo, conclut qu’« il n’ya aucune Institution légitime au Congo en ce moment ». D’où l’urgence de la tenue de la Présidentielle qui permettra au peuple congolais de choisir librement son dirigeant. « Les élections au Congo, ce n’est pas un Don du Président Kabila, mais un droit du peuple congolais » rappelle ce candidat indépendant.  Alain Daniel Shekomba invite donc les congolais à adhérer massivement à son mouvement afin de bâtir ensemble une nouvelle République.

Ericien Pascal Nguiamba

Leave A Reply

Afriquepremiere.info Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976 email...