Togo: Des journalistes africains à l’école de la lutte anti-tabac à Lomé

Ils ont participé du 29 au 31 août 2018, à un atelier de formation organisé par l’Alliance pour le contrôle du Tabac en Afrique pour pouvoir mieux contribuer à la lutte antitabac sur le continent conformément aux dispositions de la Convention cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT).

Les participants  sont venus des pays d’Afrique francophone (Cameroun, Niger, Mauritanie, Sénégal, Togo, Gabon, Congo et RDC). D’après Deowan Mohee, Secrétaire exécutif de l’ACTA, ce séminaire  s’inscrit dans la continuité dans un contexte fortement marqué par la puissance de l’Industrie du tabac. Laquelle à travers des stratégies maffieuses tente délibérément de contrecarrer la mise en œuvre de la CCLAT, la Bible de la lutte antitabac dans le monde. A son avis, l’ACTA n’a pas les moyens des compagnies de tabac mais sa force réside dans la volonté de ses membres. Ce qui a permis d’enregistrer en dépit des tribulations, des success stories dans certains pays.

L’une des stratégies employée par cette organisation dans le cadre de la lutte anti tabac explique l’expert, consiste à travailler avec les journalistes que l’organisation soutient dans leur plaidoyer pour faire avancer la lutte dans leurs différents pays. Il  insiste sur le fait que cet appui de l’ACTA qui comporte aussi un volet accompagnement dans l’investigation au niveau pays est primordial. Pendant trois jours, les facilitateurs au rang desquels Saouna Inoussa, Président de Sos Tabagisme du Niger, Sessou Léonce, Communication Manager à l’Acta et son collègue Caleb Ayong ; Claudia Tanca, de Campaign for Tobacco-Free Kids ont à travers des exposés outillé les participants.

Les thèmes abordés pendant cet atelier touchaient tous les aspects : l’épidémie du tabagisme en Afrique et dans le monde ; la Cclat et ses dispositions ; l’ingérence de l’industrie du tabac dans les politiques de lutte antitabac ; la lutte antitabac et le développement durable, etc. Les participants ont également présenté la situation dans leur pays respectif. Toute une session était consacrée à la mise en évidence du rôle des médias dans cette lutte acharnée contre un fléau qui menace le développement durable du continent africain.

Avec Nadège Christelle BOWA à Lomé 

 

Leave A Reply

Afriquepremiere.info Administrateur-Directeur de Publication : Ericien Pascal Nguiamba. Rédaction Afrique 00237 699843976 email...